Ce livre revisite certains pans de l’histoire : les conquêtes coloniales, l’esclavage, les empires, le Code Noir, l’instrumentalisation de la science et de la religion, la post-décolonisation et le pillage des ressources naturelles, le vol du patrimoine africain… Il examine les mécanismes intellectuels invisibles qui assoient la domination des Blancs. Il désigne le racisme ordinaire de nos sociétés, tissé d’une succession de petits faits parfois connus, parfois pas du tout : joueurs de football noirs accueillis par des cris de singe, discriminations à l’embauche, contrôles policiers au faciès, politique de « quotas » des minorités…

Extrait

Un jour, je demande à mon plus ancien ami :
— Pierre, tu as bien conscience que moi, je suis noir ?
— Ouais.
— Mais si moi, je suis noir, toi, tu es quoi… ?
— Ben, je suis normal.
Ce drôle de mot, « normal », a été pour moi comme un détonateur. J’ai réalisé brutalement que les Blancs ne se voient pas blancs et, plus largement, qu’ils n’ont pas conscience de la position de domination dans laquelle l’histoire les a placés. Pourtant, quand on leur demande : « Est-ce que vous aimeriez être traités comme la société traite les personnes noires ? », tous sans exception répondent : « Non. » C’est bien qu’ils savent. Mais que savent-ils vraiment ? Et pourquoi l’acceptent-ils ?

 

Point de vue de l’auteur Lilian Thuram

« Ce n’est pas un livre anti-Blancs. Il entend participer à sa manière à la libération des esprits pour que nous puissions un jour dépasser les couleurs de peau, pour finir par nous considérer comme ce que nous sommes : des êtres humains ».

La pensée blanche

29,95C$Prix

    Librairie Racines

    6524 rue Saint-Hubert, Montréal

    Québec, H2S 2J3, Canada

    racinesmontreal@gmail.com

    Notre newsletter

    • Facebook - White Circle
    • Instagram - Cercle blanc

    © 2020 Racines Montréal