L’ouvrage rend compte de la prodigieuse mémoire musicale haïtienne. Vaste répertoire de chants, puisant dans des lieux différents (montagne, plaine et mer), René Victor ouvre ici un nouveau chapitre de l’ethnographie haïtienne en collectant « ces débris de vieilles civilisations qui jonchent encore (…) la terre haïtienne ». Travail précieux, souligne le préfacier Jean Price-Mars. Cet ouvrage est un modèle exemplaire de collaboration artistique. Les dessins de Georges Remponeau, la transcription musicale du professeur Werner A. Jægerhuber ont donné à ce livre un cachet singulier, qui fait de ces Chansons un modèle d’éclairage pour chercheurs, ethnologues et musicologues.

 

« Chansons de la montagne, de la plaine et de la mer, écrit à la fin des années 1930, n’a jamais été publié. L’auteur, René Victor, avait l’impression que le livre n’était pas prêt et qu’il y manquait quelque chose : une anecdote, une étude, une chanson. Alors qu’il était obnubilé par ce texte, il en publiait d’autres : Les voix de nos rues, Choucoune ou le destin d’un beau poème. Il travaillait également à un autre ouvrage qui demeura sous forme d’enquêtes, de prise de notes : Sur les traces du Port-au-Princien. »

Chansons de la montagne de la plaine et de la mer de René Victor

24,50C$Prix

    Librairie Racines

    5118 Charleroi, Montréal-Nord

    Qc, H1G 2Z8, Canada

    racinesmontreal@gmail.com

    Notre newsletter

    • Facebook - White Circle
    • Instagram - Cercle blanc

    © 2020 Racines