La militante américaine revient sur sa vie au coeur des effervescences mondiales. Alors qu'elle souhaite internationaliser les luttes, c'est à Paris, en 1951, qu'elle épouse la cause de l'indépendance algérienne. En 1962, elle arrive à Alger, et en 1969 elle est chargée du premier festival panafricain. Elle se marie à un ancien membre de l'ANL et rencontre les figures intellectuelles de l'époque.

Alger, capitale de la révolution : de Fanon aux Black Panthers De Elaine Mokhte

27,95C$Prix

    Librairie Racines

    5118 Charleroi, Montréal-Nord

    Qc, H1G 2Z8, Canada

    racinesmontreal@gmail.com

    Notre newsletter

    • Facebook - White Circle
    • Instagram - Cercle blanc

    © 2020 Racines